Hutchinson

Autres sections :

Comptes-rendus du CE du 14 Avril

Marche de l’entreprise :

-Nombre de salariés à fin MAI 2012 = 298    permanents et    12    intérimaires.

L’absentéisme pour l’intéressement a été de 2,78 % , pour un cumul de  3,53 %    Le chiffre d’affaires du mois de mai a été de 1 854 000 € à –26,5 % du budget.

Le résultat opérationnel est Négatif. Les perspectives des mois à venir sont à la hausse pour PSA et stable pour RSA et NISSAN.

Le stock matière première est de 20 jours, les encours de 7 jours et produits finis de 5,5 jours.

INFORMATIONS DIVERSES DE LA DIRECTION :

  • Nouveaux marchés : J02C ( Nissan ) un chiffre d’affaires 240 000 € par an, sur J77, cela va occuper 1 à 2 personnes, le démarrage sera en septembre.

  • KANBAN : Avec le site de Chalette pour du tuyau afin d’éviter le stock.

  • FLUX TIRE LISSE : T 7 Hélium et B5 CLIM en chantier semaine 26, démarrage en S28. Un mini HOCHIN sera fait pour implanter le supermarché.

  • TPM : Sera fait sur B5 CLIM.

  • Une nouvelle machine de sertissage a été récupérée du CDR pour les gros diamètre.

  • Une Robolix  va être transférée à Porto.

  • Une personne sera à l’effectif d’HFA du CDR pour la Thermoplastique.

 

QUESTIONS DES ELUS DU SICTAME UNSA ET DES AUTRES ELUS :


Points sur les projets encours :

  • Thermoplastique ; 2 protos seront à livrer pour Fiat en juin, 2 personnes viendront visiter nos moyens de production. 2 nouvelles machines pour du brasage vont arriver. Un véhicule Renault sport va être équipé en juillet.

  • Aéronautique : 2 chiffrages sur préformés sont à faire dans 15 jours.

Prime de vacances : Elle sera de 380 € brut et sera versée avec la paye de juin.

Rapport des commissions : - Astérix : 109 personnes se sont inscrites, 2 cars seront réservés.- Chèques vacances : Ils seront commandés bientôt pour une distribution début juillet.


Déclaration des élus du SICTAME UNSA avant l’intervention de M. RIUTORT :


"
Monsieur RIUTORT, les élus du SICTAME UNSA et les salariés de l’usine veulent être informés sur la situation de l’entreprise et la stratégie de la direction pour HFA.
Pour rappel : Au CE du mois de mars 2011, vous avez parlé d’arrêt de références en 2013 à Amilly et un démarrage des super capacités ( Le nouveau produit pour Amilly ) en 2014.  Vous avez annoncé vouloir maintenir les emplois,  que pour cela,  s’il le fallait, vous étiez prêt à rapatrier des références du site de la Pologne en acceptant une baisse des résultats.  Et d’autres déclarations dans ce sens ont été faites par Monsieur Jacquemin lors de réunions de CE et par Monsieur Chapellier, aux salariés, en début d’année lors des vœux de  nouvelle année.

MAIS, au CE du mois d’avril 2012, la direction est revenue sur ses déclarations et de plus a annoncé le besoin de faire des mutations, de 20 à 40 salariés, vers les sites de Briare et Fleury les Aubrais, c’est à dire de réduire encore l’effectif du site d’Amilly.Cette proposition n’est pas acceptée par les salariés pour différentes raisons et on peut les comprendre.

Nous ne comprenons plus la stratégie de la direction, qui dit devoir adapter l’effectif au chiffre d’affaires, MAIS qui décide du chiffre d’affaires des sites ?

Il est utile de rappeler les chiffres des effectifs d’Amilly, nous étions presque 400 salariés en CDI et plus de 100 intérimaires dans les années 2003, 2004. En 2008, juste avant la crise économique nous étions 360 salariés en CDI, aujourd’hui nous sommes sous le seuil des 300.

Nous rappelons aussi que depuis 2005, il n’ y a eu aucune titularisation d’intérimaires au 1er collège, même sur les années avec des résultats positifs, la direction n’a pas jugé utile de titulariser alors que certains ont travaillé pendant plusieurs années pour Hutchinson.

Nous demandons à la direction d’être claire sur ses intentions et de nous dire la vérité. Vous avez déclaré, vous Monsieur Riutort, que le site d’Amilly était votre bébé, que vous ne le laisseriez pas tomber. Le temps est venu de le démontrer. Les élus du SICTAME UNSA prendront leurs responsabilités en fonction de vos réponses, à nos questions d’aujourd’hui:

- Nous avons besoin de savoir, ce que va faire la direction s’il n’y a pas assez de volontaires pour les mutations ?

- Nous avons besoin de savoir quelles références seront rapatriées à Amilly et quels nouveaux marchés seront attribués à Amilly ?

- Notre avenir dépend des super capacités, que se passera t-il en cas d’échec ou de retard de démarrage ?

- Nous avons besoin de savoir si la direction a des plans de secours pour sauvegarder les emplois à Amilly ?

De cette situation dépend aussi le pouvoir d’achat des salariés, que nous défendons, il faudra que la direction revienne à un accord dérogatoire pour l’intéressement, puisque le site d’Amilly verra ses résultats se dégrader pour plusieurs années.


Les élus du SICTAME UNSA se prononceront sur la question 2 de l’ordre du jour selon vos réponses"

RESUME de l’intervention de Monsieur RIUTORT :
L’intervention du directeur de l’activité a duré plus de 2 heures. Aucune annonce concrète n’ a été faite pour des transferts de références, seulement des études encours.
Devant ce constat, les élus du SICTAME UNSA ont voté POUR un droit d’ alerte auprès d’un cabinet d’expertise pour comprendre la situation. La procédure sera engagée après le CE du mois de juillet.