Tempus Omnia Revelat

Le SICTAME préconise un dialogue social de qualité et met l’éthique au coeur de ses actions ; il demande à ses représentants la plus grande vigilance, quant au respect des principes visant à assurer l’indépendance et la probité de leurs actions (voir la charte éthique du SICTAME-UNSA TOTAL1). Cependant, il semble que d’autres syndicats soient moins regardants et que, un peu trop proches de la direction, ils n’agissent pas toujours de manière indépendante au mieux de l’intérêt des salariés qu’ils sont pourtant censés représenter et défendre. Jusqu’à présent, nous n’avions le plus souvent que des présomptions d’une telle « proximité », des faisceaux d’indices.

MAIS Tempus Omnia Revelat : « Le temps révèle tout »

Il y a quelques semaines, notre syndicat a eu connaissance du fait que l’employeur finance des logements de fonction à Neuilly, ou des nuits d’hôtel, et rembourse des repas sur notes de frais aux coordinateurs syndicaux CFDT et CFE-CGC, ainsi qu’à la secrétaire du Comité Européen (CFDT) tant qu’elle était dans cette fonction (elle est désormais administrateur représentant les salariés au Conseil d’administration de Total) ; comme si ces personnes étaient en « mission permanente » à Paris, et ce depuis des années. Ces prestations ne semblent pourtant reposer sur aucune base contractuelle ni réglementaire...