Négociations salariales 2018 Un échec ? Mais pour qui ?

Notre PDG, « celui-qui-décide-tout-seul », pouvait-il ignorer les effets désastreux des propositions indécentes faites aux salariés dans le cadre des « négociations » salariales 2018, ou que ces propositions ne seraient jamais acceptées ? Patrick Pouyanné et le reste du haut management comprennent-ils à quel point les salariés se sentent maltraités, par des hiérarchies qui, pour certaines, ne pensent qu’à leurs intérêts personnels, sont trop enfermées dans leurs « bulles », ont peur de dire ce qu’ils pensent et ressentent, ou tout simplement ne sont pas à la hauteur ?