Harcèlement et violences contre les femmes ?

Le SICTAME a proposé aux abonnés de son bulletin électronique, un sondage anonyme leur demandant s’ils avaient subi des actes de harcèlement sexuel.

Quelques résultats :

Parmi les 41 réponses, 17 étaient formulées par des hommes (41 %) et 24 par des femmes (59 %).

Seul un homme a répondu avoir subi des regards concupiscents de la part de l’un de ses collègues de Total.

S’agissant des femmes, il en va tout autrement : 21 femmes (87 %) ont subi un désagrément, ou bien pire, chez Total ou à l'extérieur !

Durant leur vie professionnelle, sur 24 femmes ayant répondu, chez Total :

  • neuf femmes (38 %) ont subi des regards concupiscents de collègues,
  • trois (12 %) des propositions sexuelles de la part de collègues,
  • quatre (17 %) des propositions sexuelles de la part de leur hiérarchie,
  • six (25 %) ont subi des propos ou des gestes à caractère sexuel de la part de leur hiérarchie.
  • deux (8 %) ont subi des pressions de collègues pour avoir des actes intimes et une (4 %) de la part de leur hiérarchie.

A l’extérieur de Total :

  • quatre femmes (17 %) déclarent avoir subi des actes sexuels non-souhaités.

Où l’on voit, encore une fois, qu’il est différent d’être une salariée plutôt qu’un salarié !