NAO 2019 : pour une refonte complète du système de rémunération

La NAO 2018 a été un grand fiasco. Et pour 2019, les risques d'échec sont accrus :

- manque de reconnaissance globale, sauf pour les cadres dirigeants trop bien payés, ce qui crée des écarts de rémunérations scandaleux et une fracture sociale,

- augmentation générale insuffisante pour absorber l'inflation,

- MSI discréminatoires au bénéfice de quelques privilégiés "loyaux", ou plutôt serviles, primes dérisoires et saupoudrages frustrants déconnectés de la performance.